Transition énergétique

Aménagement d’un parking à vélos Ce qu’il faut savoir pour ne pas dérailler

Aménagement d’un parking à vélos Ce qu’il faut savoir pour ne pas dérailler

Des ventes qui s’envolent… Des aménagements urbains qui se développent… Des pratiques qui se diffusent à grande vitesse. À l’évidence, ça roule pour les deux-roues, particulièrement en ville. Il en résulte une problématique pour les copropriétés : comment assurer leur stationnement. Pour un immeuble construit après 2012, pas de soucis. Il intègre obligatoirement un parking à vélos. Pour un immeuble construit avant cette date, la loi mobilités n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 propose plusieurs possibilités aux propriétaires cyclistes. Ceux qui le désirent peuvent réaliser des travaux dans les parties communes afin de créer un stationnement sécurisé pour leurs vélos. Deux conditions cependant : payer eux-mêmes les travaux et obtenir l’accord de la majorité des copropriétaires présents et représentés lors d’une assemblée générale. Ils seront donc les seuls alors à pouvoir utiliser cet équipement. Autre possibilité qui est même une obligation, la création d’un local à vélos pour tous dès lors qu’une copropriété entreprend des travaux dans son parking